Serge Tcherkézoff

Statut: Directeur d'Etudes (EHESS émérite), Professor (ANU Honoraire, College of Asia and the Pacific, School Culture, History, Language)

Institutions: www.ehess.fr      www.anu.edu.au

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel fixe (France) : 33(0)4 42 72 05 42

Tel portable (France): (+33) (0)6 86 24 09 28 (limité: pas d'appels; reçoit les sms; ne reçoit pas les mms)

► Publications

 

Domaines de Recherche

POLYNESIE (anthropologie, ethnohistoire)

Déconstruction historique de la vision européenne de l'espace "Pacifique", "Océanie", et de ses subdivisions ("Mélanésie", "Polynésie"...)

Révision des récits occidentaux sur les premières rencontres avec les Polynésiens

Histoire des théories holistes en anthropologie sociale

Cursus

Thèse / Ph. D., EHESS, 1981 sur certaines royautés sacrées africaines (Afrique orientale)

Membre de l'EHESS depuis 1979 (émérite depuis 2018), et de l'Australian National University (Honoraire) depuis 2010

Adjunct Professor, Macmillan Brown Centre for Pacific Studies, University of Canterbury, depuis 2002

 

Enquêtes

Samoa (Polynésie occidentale): depuis 1981

 

Plus de détails:

--> Né :  1948, Paris, nationalité française, marié, 3 enfants.

Avec Pierre Lemonnier, il est à l’origine de la création, en 1995, du CREDO par le CNRS et l’EHESS, sur le site EHESS Saint-Charles, dont la direction fut confiée à Maurice Godelier.  Les deux instiutions furent rejointes en 1996 par l’Université de Provence --aujourd'hui Aix-Marseille Université AMU--, avec un partenariat renouvelé en 1999 à l'occason de l'installation du CREDO, avec l’UMS Maison Asie-Pacifique MAP, sur le campus Saint-Charles). il a dirigé le CREDO de 1999 à 2007.

ST a enseigné à l’EHESS depuis 1980. Il a été membre du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (EHESS/ Collège de France) avant d’établir, à partir de 1993, une partie de ses enseignements à l’EHESS - pôle de Marseille, en vue de la création d’un Centre sur l’Océanie.

Ses travaux rassemblent les résultats de ses enquêtes de terrain en Polynésie occidentale durant les années 1981–1996 (archipel des SAMOA) et une critique ethno-historique des récits européens (16e-20e siècles) concernant l’Océanie en général et surtout la Polynésie (Tahiti, Hawaii, Tonga, Samoa…).


Parmi ses ouvrages:

Deux livres concernent la société contemporaine de Samoa dans les domaines de l’économie, de la politique et des relations de sexe-genre :

FaaSamoa, une identité polynésienne (économie, politique, sexualité): pour une anthropologie du dialogue culturel, Paris, L’Harmattan, 2003

Le mythe occidental de la sexualité polynésienne: 1928-1999, Margaret Mead, Derek Freeman et Samoa, Paris, PUF, 2001.

Cet ensemble est complété par un long chapitre portant sur les transformations sociales à Samoa, dans un livre co-dirigé (avec Françoise Douaire-Marsaudon) usur les transformations contemporaines dans le Pacifique :

Le Pacifique-sud aujourd’hui, Paris, Presses du CNRS, 1997. Traduit : The Changing South Pacific, ANU, Canberra 2005, republié en 2009 par ANU Press (accessible en ligne sans restriction): https://press.anu.edu.au/publications/changing-south-pacific


Quatre autres livres reprennent sur une nouvelle base le dossier des « premiers contacts » entre peuples du Pacifique et Européens :

Tahiti 1768, jeunes filles en pleurs : la face cachée des premiers contacts, Papeete, Au Vent des Iles, 2004, réédité 2010.

First Contacts : the Samoan Case : European Misunderstandings about divinity and sexuality, Christchurch et Canberra, ANU et U of Canterbury, 2004, republié en 2008 par ANU press (accessible en ligne sans restriction) : http://press.anu.edu.au/publications/first-contacts

—(avec M. Jolly et D. Tryon, de l’ANU) Oceanic Encounters: Exchange, Desire, Violence. Canberra, ANU E Press, 2009 (accessible en ligne sans restriction): https://press.anu.edu.au/publications/oceanic-encounters

Polynésie/Mélanésie : l’invention française des ‘races’ et des régions de l’Océanie, Papeete, Au Vent des Iles, 2008. Ce dernier  livre présente l’histoire méconnue des classifications raciales émanant des sociétés savantes européennes qui ont fabriqué de toutes pièces la partition géographique-culturelle de l’Océanie (Micronésie/Mélanésie/Polynésie), partition que l'on retrouve sur les cartes actuelles de l’Océanie.

 

Un autre ouvrage concerne l'étude des dons cérémoniels, à Samoa, suivie d'une comparaison trans-polynésienne et précédée par une relecture des outils sociologiques élaborés par Marcel Mauss, à propos du don, du sacré, et de la notion de fait social "total": Mauss à Samoa: le holisme socioogique et l'esprit du don polynésien. Marseille, Pacific Credo Publications, 2016.

 

En préparation: Trouble dans le (trans)genre: le mythe occidental de l'homosexualité polynésienne.

 


Au plan international :

ST a été plusieurs fois Guest Professor des Universités d’Auckland, de Canterbury et de l’Australian National University, depuis le milieu des années 1990.

Il a coordonné avec Prof. Karen Nero de University of Canterbury le programme international des Comparative Pacific Studies qui incluait les Universités de Polynésie française et de Nouvelle Calédonie ; il a coordonné avec les Prof Darrell Tryon et Margaret Jolly de l’Australian National University le programme « Oceanic Encounters » après un International Linkage Fellowship (Australian Research Council). Il a été consultant auprès de l’University of Canterbury (NZ) pour la réorganisation des Pacific Studies.

Il a représenté le CNRS (2004) et dirigé la session de sciences sociales (2006, 2009) aux trois Assises successives de la recherche française dans le Pacifique réunies à Papeete.

Il a présidé le réseau Agora-SHS en Nouvelle-Calédonie et a co-organisé les colloques Agora-1 (qui a donné lieu à la publication du Livre Blanc de la recherche en Nelle-Calédonie), Agora-2, -3, -4, etc. voir: www.agora.nc

Il a coordonne avec Prof. Anne Salmond de University of Auckland un programme franco-néo-zélandais sur les sources concernant les « premiers contacts »: voir www.pacific-encounters.fr

Il est régulièrement engagé dans plusieurs opérations, soutenues par le Fonds d’action économique et sociale pour le Pacifique, du MAEE, qui visent à rapprocher les recherches produites par les Collectivités françaises du Pacifique et leurs voisins anglophones de la même région: voir www.pacific-dialogues.fr