Laurent Dousset: Séminaire - Cours

Elicitation et valeurs sociales

Séminaire:

De l’incertitude à l’extinction: modalités de l’émergence et de la transformation des appartenances sociales

 

Lieux: EHESS, Vieille Charité, Marseille

Aucun prérequis, ouvert au public. 

 

Horaires et Dates pour 2020-2021Les mardi de 9h à 12h au premier semestre.
Le premier séminaire aura lieu le 19 octobre.

Présentation

Les années précédentes, nous avons progressivement construit la problématique et la méthode d’une anthropologie de l’incertitude. Nous y avons dégagé un certain nombre d’axiomes et de principes heuristiques qui permettent de distinguer deux types ou situations d’incertitudes (systémique et existentielle). La première renvoie à la reproduction des représentations et des modalités de la pratique sociale. La seconde, au contraire, illustre les modalités du changement social. Dans les deux cas, la notion et la situation d’incertitude ont été déployées comme un outil heuristique  permettant d’analyser les modes d’élicitation et la hiérarchisation des valeurs sociales dans des contextes spécifiques.

Depuis 2020, nous avons commencé à poser les bases d’une analyse qui va plus loin et avons ainsi ouvert un nouveau chantier que nous envisageons terminer cette année. L’incertitude la plus extrême et la plus fondamentale — et donc aussi la plus explicite sur les valeurs sociales et de leur hiérarchisation — est le danger de la disparition et de l’extinction de la société, du monde, de la « nature », etc. Cette incertitude s’avère fondamentale car elle porte en elle le potentiel de la disparition de toute modalité et possibilité de construction des appartenances sociales. Il s’agit d’un type d’incertitude qui tend vers l’impossibilité du social dans des principes popres.

L’ère contemporaine, en particulier « occidentale », est fortement teintée par divers scénarios et anticipations de catastrophes et d’extinctions, et la situation créée par la COVID-19 a renforcé ces appréhensions. Le spectre est  la disparition et le changement irréversibles : les espèces naturelles, le climat, l’énergie, la « civilisation » toute entière seraient sur la voie d’être perdus de manière irrécupérable. Avec l’arrivée de ce que certains appellent « le grand effondrement », disparaîtrait également la société tout entière et les modes de socialité. 

Après avoir posé les premières hypothèses d’une étude comparative des représentations relatives à « la fin du monde », il s’agira de progresser vers une analyse plus systématique et comparative de ces phénomènes. En particulier, et après avoir rappelé les principes fondamentaux de l’analyse par l’incertitude, il s’agira de s’intéresser à ce type de processus et de représentations pour d’autres formes sociétales, dont les sociétés du Pacifique et de l’Australie, avec une interrogation centrale : l’existence et les modes d’anticipation de la fin du monde sont-elles les témoins d’ontologies culturelles particulières ?

Publications qui présentent les résultats des années précédentes:

  • Dousset, Laurent 2018. Pour une anthropologie de l’incertitude. Paris : CNRS éditions.
  • Dousset, Laurent 2019. « De l’incertitude au risque : un outil heuristique ». Moussons, 34(2) : 21-48.
  • Dousset, Laurent (en cours de publication). « Invisible agents. A comparative approach to the resolution of fundamental uncertainties ».

Bibliographie partielle utilisée

  • Berndt, RM (1959), ‘Areas of research in Aboriginal Australia which demand urgent attention’, Bulletin of the International Committee on Urgent Anthropological and Ethnological Research, Vienna, vol. 2, pp 63–9
  • Bertrand Russel / RUSSEL B., Bertrand 1997. An inquiry into meaning and truth. London, New York: Routledge [1950].
  • BLOCH M., Maurice 1998. "Commensality and Poisoning", Social Research, 66(1): 133-149.
  • Boltanski, Luc 2009. "L’inquiétude sur ce qui est. Pratique, confirmation et critique comme modalités du traitement social de l’incertitude". In C. Severi et J. Bonhomme (eds), Paroles en Actes. Paris: L’Herne, pp. 163-179.
  • BOUSSEL P., Patrice 1963. Manuel de la superstition. Paris, Genève: La Palatine.
  • Bronner, Gérald 1997. L’incertitude. Paris: PUF, coll. Que sais-je?.
  • D’Andrade, Roy G. 1992. "Cognitive anthropology". In T. Schwartz, G.M. White & C.A. Lutz (eds), New directions in pyschological anthropology. Cambridge: Cambridge University Press, pp. 47-58.)
  • DARWIN C., Charles 1871. The Descent of Man and Selection in Relation to Sex. London: John Murray.
  • De Martino, Ernesto 2002. La fine del mondo. Contributo all'analisi delle apocalissi culturali. Turin: Giulio Einaudi.
  • DESCOLA Ph., Philippe 2010. Diversité des natures, diversités des cultures. Montrouge: Bayard Editions.
  • Descola, Philippe 2005. Par-delà nature et culture. Paris: Gallimard.
  • DOUGLAS M., Mary 1970. Natural Symbols: Explorations in Cosmology. New York: Pantheon.
  • DOUGLAS M., Mary 2002. Purity and danger: An analysis of the concepts of pollution and taboo. London: Routledge and Kegan Paul [1966].
  • Douglas Mary, Wildavsky Aaron, Risk and culture. An essay on the selection of technological and environmental dangers. 1983. Berkeley: Univ. California Press.
  • Dousset, Laurent 2019. "De l'incertitude au risque: un outil heuristique", Moussons, 34(2019-2): 11-38.
  • Dubey, Gérard, Caroline Moricot, Sophie Poirot-Delpech, 2013. "Introduction. Commencer par la fin", Socio-anthropologie, 28: 7-13.
  • Edward T. Hall, 1959, Le Langage silencieux, Seuil, 1984 ((en) The Silent Language, 1959)
  • Elias, Norbert 1937. Über des Process des Zivilisation (2 vols). London: Gräfenhainichen.
  • Ermakoff, Ivan 2014. "Exceptional Cases: Epistemic Contributions and Normative Expectations", European Journal of Sociology, 55(2): 223-243.
  • Fabre, Daniel 2013. "Ernesto De Martino: La fin du monde et l'anthropologie historique", Archives de sciences sociales des religions, 161: 147-162.
  • FESTINGER L., 1957. A theory of cognitive dissonance. Evanston: Row & Peterson.
  • Freud, Sigmund 1934. "Malaise dans la civilisation", Revue française de psychanalyse, VII(4) & XXXIV(1): 692ff & 9ff [1929].
  • Godelier, Maurice 2015. L’imaginé, l’imaginaire & le symbolique. Paris: CNRS Editions.
  • Hartog, François 2003. Régimes d’Historicité: Présentisme et expériences du temps. Paris: Seuil.
  • Heatherington, Tracey 2012. "From Ecocide to Genetic Rescue: can Technoscience save the Wild?". In G. M. Sodikoff (ed.), The Anthropology of Extinction: Essays on culture and Species Death. Bloomington & Indianapolis: Indiana University Press, pp. 39-66.
  • Heine-Geldern, R (1959), 'The International Committee on Urgent Anthropological and Ethnological Research', American Anthropologist, 61: 1076–1078. doi: 10.1525/aa.1959.61.6.02a00130
  • International Social Science Bulletin: Disappearing Cultures, vol 9, No 3, 1957, United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO), Paris. http://unesdoc.unesco.org/images/0002/000247/024733eo.pdf
  • Jeudy, Henri-Pierre 1990. Le désir de catastrophe. Paris: Aubier.
  • KEEN I., Ian 1999. "The scientific attitude in applied anthropology". In S. Toussaint & J. Taylor (eds), Applied Anthropology: Australasia. Perth: The University of Western Australia Press, pp. 27-59.
  • Lemieux, Cyril 2007. "A quoi sert l’analyse des controverses?", Mil neuf cent 2007/1(25): 191-212.
  • MALINOWSKI B. 1929. Practical anthropology, Africa, 2(1): 22-38.
  • MALINOWSKI B. 1938. Methods of study of culture contact.. London: Oxford University Press, Memorandum 15, International African Institute.
  • Moore, Henrietta L. 2011. "Epistemology and Ethics: Perpectives from Africa". In C. Toren & J. de Pina-Carbal (eds), The Challenges of Epistemology: Anthropological Perspectives. New York, Oxford: Berghahn, pp. 207-218.
  • MORIN E., Edgar 1993. "Philosophie de l’incertitude", Magazine littéraire, 312: 21.
  • RADCLIFFE-BROWN A.R. 1929. Historical and functional interpretations of culture in relation to the practical application of anthropology to the control of native peoples, in 4th Pan-Pacific Sciences Congress, vol III. Java: , p. 537-8.
  • Servigne, Pablo & Stevens, Raphaël, 2015. Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes. Paris: Seuil.
  • Solé, Richard V., Bernat Corominas-Murtra & Jordi Fortuny, 2010. "Diversity, competition, extinction: the ecophysics of language change", Interface, Journal of the Royal Society, 7: 1647-1664.
  • Strehlow, TGH (1959), ‘Anthropological and ethnological research in Australia’, Bulletin of the International Committee on Urgent Anthropological and Ethnological Research, Vienna, vol 2, pp 70–5
  • WEBER M., 1959 [1917], Le savant et le politique, Paris, Plon.
  • Yengoyan, Aram 1979. "Economy, Society, and Myth in Aboriginal Australia", Annual Review of Anthropology, 8: 393-415.
  • Zinn, Jens O. (ed.), 2008. Social Theories of Risk and Uncertainty: An Introduction. Malden, Oxford, Carlton: Blackwell.